Entreprises

Accueil de stagiaires

Les stages en entreprise permettent au jeune d’accéder au monde du travail, d’acquérir des compétences professionnelles, des capacités personnelles.

Accompagné dans sa préparation et ses démarches par le chargé de relations entreprises, l’objectif est de tendre vers l’autonomie dans la recherche des stages.

Encadré par une convention, le stage est non rémunéré par l’employeur. La période est variable de 1 à 3 semaines selon les métiers découverts et la capacité d’accueil de l’entreprise. Le chargé de relations entreprises veillent au bon déroulement du stage et se tient à la disposition des tuteurs de stage selon vos besoins. Un bilan est organisé à chaque fin de période au sein de votre entreprise pour évaluer le jeune sur ses compétences socioprofessionnelles et professionnelles liées au métier testé.

Accueillir un stagiaire, c’est donner une chance à des jeunes motivés de s’insérer dans la vie active, c’est leur permettre de découvrir votre secteur d’activité, vos métiers et contribuer à valider leur projet professionnel, c’est les responsabiliser et favoriser ainsi leur autonomie.

Parrainage

Chaque promotion entrante est parrainée par un représentant du monde de l’entreprise.
Le parrain (ou marraine) représente le monde de l’entreprise, témoigne de son parcours, présente les métiers liés à son secteur d’activité, témoigne des attentes d’un employeur par rapport à un stagiaire au niveau du comportement et de l’investissement. Le parrain (ou marraine) apporte un discours et un témoignage de terrain, complémentaires à celui du formateur.

Parallèlement, certains ont souhaité mener un projet avec leur promotion, des actions concrètes qui participent à leur construction en tant que futur citoyen.

  • Audrey Quennesson, Carrefour, marraine de la promotion 5.

Actions spécifiques

Chaque entreprise peut s’engager à nos côtés en fonction de ses moyens et de la disponibilité de son personnel. Voici d’autres actions spécifiques :

Visites d’entreprisesAccueillir un groupe de stagiaires, pour leur faire découvrir votre entreprise, les informer et les sensibiliser sur un métier, une formation ou un secteur professionnel.
Présentation de métiersInformer et sensibiliser les stagiaires sur un métier, une formation ou un secteur professionnel.
Simulations d’entretienMettre le stagiaire face à un professionnel, afin de le coacher pour ses futurs entretiens de recrutement, le préparer à défendre son parcours professionnel, vérifier ses compétences à exercer un métier et ses capacités à intégrer une équipe ou une entreprise.

Commission entreprises

Composée de responsables et de salariés des entreprises partenaires, de représentants des chambres consulaires, du chargé de relation entreprises et de la directrice adjointe de l’E2C, la commission réfléchit à la collaboration des entreprises avec le dispositif.

Mécénat TA

Depuis février 2009, les Écoles de la 2e Chance sont habilitées à collecter la Taxe d’Apprentissage.
La collecte permet à l’E2C de la Mayenne de renforcer les conditions d’accueil de nos stagiaires, améliorer nos outils pédagogiques et numériques, favoriser les interventions de professionnels et lutter contre les freins à la mobilité des jeunes.
En parallèle, la Taxe d’Apprentissage offre la possibilité de mettre en place avec nos stagiaires des projets sociaux, culturels et citoyens qui leur permettent d’acquérir des compétences nécessaires à leur intégration dans le monde professionnel.
Par ailleurs, devenir un mécène de l’E2C de la Mayenne, c’est bénéficier de plusieurs avantages :

  • En communication externe : faire connaitre votre engagement solidaire auprès du grand public avec une mise en avant de vos valeurs et de la culture de votre entreprise
  • En communication interne : valoriser votre image auprès de vos clients et de vos collaborateurs
  • En management : fédérer vos salariés autour d’un projet porteur de sens et favoriser le sentiment de fierté d’appartenir à une entreprise engagée dans une cause sociale
  • En avantages fiscaux, régis par l’article 238 bis du Code Général des Impôts modifié par la loi du 1er août 2003 : réduction d’impôt de 60 % du montant du don, dans la limite de 10 000€ ou 0,5 % du chiffre d’affaires hors taxes. Cette réduction s’applique directement sur le montant de l’impôt dont doit s’affranchir l’entreprise. Pour un particulier, la réduction d’impôt est de 66% du montant du don.